(26) Drôme

10/12/2017 – Swing Jazz Parade pour « Jazz dans la ville » à Montélimar

Reprise des après-midi jazz à Montélimar

 

Chaque année, de décembre à mars, l’association montilienne « Jazz dans la Ville » organise, le second dimanche de chaque mois, une après-midi jazz, du jazz authentique, une formule qui a maintenant bien pris ses marques dans le paysage musical de Montélimar.

Pour leur « première » de la saison 2017/2018, c’est le quartet « Swing Jazz Parade » qui a ouvert le bal, en ce dimanche 10 décembre, à la salle Saint-Martin.

Un quartet composé de musiciens expérimentés, venus d’horizons divers, mais qui se sont parfaitement trouvés sur scène, apportant des couleurs « new orleans » dans la grisaille hivernale.

A la trompette, Marc Cauquil, venu des environs de la Ville Rose chère à Nougaro, quarante années de jazz à son actif, qui a connu, entre autres, l’opportunité d’accompagner Didier Lockwood ou Michel Petrucciani. A ses côtés, et au trombone, Éric Serra, qui maîtrise toutes les « disciplines artistiques », le jazz, évidemment, mais aussi la variété – il a collaboré avec Jean-Michel Jarre – ou le classique, en jouant dans l’orchestre de Monaco. « Le plaisir pour faire plaisir » est la devise de Christian del Prête, guitariste confirmé qui, en cette après-midi, avait troqué son instrument de prédilection contre un banjo – comme il a bien fait ! – et qui s’est produit aux quatre coins du monde. Enfin, le plus régional des quatre, Stéphane Loyau, contrebassiste de grand talent, qui, lui aussi, a promené son instrument sur plusieurs continents et qui a longtemps accompagné Christian Bedoy.

Le Swing Jazz Parade a enflammé les spectateurs pendant presque deux heures, faisant monter de la scène des sonorités et des accents de jazz qui, s’ils nous font remonter très loin dans les origines de cette musique, n’en restituent pas moins une magie intacte…

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire
X