(73) SavoieBatÔjazz

12/08/2021 – BatÔjazz : ça jazz à Chanazz avec Watchdog et Marie Mifsud

BatÔJazz édition 2021, septième du nom est lancée et c’est avec une double soirée sur l’espace Boigne à Chanaz que les premières notes de jazz ont pris leur envol sous un ciel menaçant.

Les contraintes environnementales n’ont pas empêché les oreilles curieuses et attentives de se soumettre à l’approbation d’une musique riche et créative.

Le premier tableau nous a contés « les animaux qui n’existent pas » servis par Anne quillier, Pierre Horckmans et Maud Chapoutier.

Un univers onirique où la clarinette basse et les claviers jouaient de concert et d’effets spéciaux pour établir les contre-jours et parfois les contours du texte poétique dit et joué par Maud.

C’est la musique de Watchdog et les textes de Maud, inutile de rechercher le crapaud doré ou le serpent pénis mais à y regarder de plus près n’y aurait-il pas de notre humanité dans cette musique en recherche…

Anne Quillier: piano, Fender Rhodes, Moog, voix, compositions ; Pierre Horckmans: clarinette, clarinette basse, effets, compositions ; Maud Chapoutier: textes


Le second tableau nous fait changer d’ambiance avec le groupe de Marie Mifsud, interprète extravertie à la précision d’une lame d’un tranchant exquis.  Adrien Leconte par ses compositions et les finesses de son esprit, son jeu de batterie et sa présence sur scène galvanise ses amis musiciens pour un rendu effervescent plein de dynamisme, joyeux, festif et dansant.

Impossible de rester indifférent à cette énergie communicante, on la sent, on la vit, on en redemande et cela éclate de partout de joie, de vibration sans enlever une seule note à la qualité de l’ensemble.

Merci Marie et à ses musiciens, les cieux de la Chautagne lui seront toujours ouverts, elle sait si bien adapter ses notes à celles de la pluie qui tombe …

Marie Mifsud: voix, textes ; Adrien Leconte: batterie, chœurs, textes, compositions ; Quentin Coppalle: flûte, chœurs, percussions ; Tom Georgel: piano, chœurs, percussions ; Victor Aubert: basse, effets ; Louis Machto: son

 

Photos de Matt Scheidecker et Sébastien Martinez

Ont collaboré à cette chronique :

X