(69) Rhône

17/12/2017 – “Soulful Christmas” à l’Auditorium de Lyon

Retour dans la grande maison pour les solistes de l’Orchestre National de Lyon qui présentent ce dimanche la seconde représentation du spectacle “Soulful Christmas”. Un hommage pas déguisé et déférent aux artistes de Tamla Motown et Stax Records.

Impossible d’être complet et de ne pas faire d’impasses avec une petite douzaine de chansons même si certaines sont des “medleys”.

On passe donc par les plus grands : Ottis Redding, James Brown, Aretha Franklin, Marvin Gaye, Stevie Wonder, the Jacksons… certains et c’est fort heureux sont encore bien vivants.

Stéphane Pelegri, le directeur musical du projet a évité la facilité en ne présentant pas une section de cuivres et en ne piochant pas que dans la liste imposante des tubes des deux maisons d’édition, mais nous ne sommes pas perdus quand même. Ainsi on retrouve les très attendus It’s a man’s man’s world (avec un joli chorus de harpe), What’s going on, Walk on by, Superstition (qui ne manque pas de stimuler le public), Isn’t she lovely ou encore Blame it on the boogie.

Musiciens au top, chanteuse de toute évidence ravie de se retrouver dans une aussi belle salle.

Seul bémol et de taille la sonorisation où la voix était parfois peu audible tant à l’orchestre qu’au balcon. C’est dommage.

 

Jennifer Gilbert: violon ; Vincent Dedreuil: alto ; Édouard Sapey-Triomphe: violoncelle, scie musicale  ; Stéphane Grosset: cor ; Éléonore Euler-Cabantous: harpe ; François-Xavier Plancqueel: percussions ; Guillaume Itier: batterie ; Stéphane Pelegri: piano, Fender Rhodes, arrangements ; Catali Antonini: voix ; Manu Vallognes: basse

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X