(26) DrômeCouleur Jazz

14/10/2017 – Trivial pour swing à Couleur Jazz

Ce quartet désormais bien installé dans le paysage jazzistique rhônalpin s’est spécialisé dans la reprise de standards de swing manouche de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.
Du très classique mais très bien interprété, avec un entrain communicatif qui fait s’ouvrir les visages et bouger les gambettes.

Au violon Remi Nouvelot enlève les rythmes accroché par les deux guitares de Grégory Aubert et Thierry Kerchzérian.
Légèrement en retrait Thomas Belin assure avec efficacité la rythmique à la contrebasse.

Les titres s’enchaînent certains archi-connus tels Coquette, Viper’s dream, Manoir de mes rêves, Djangology et des standards qu’affectionnait Django comme Embraceable you.

Pour la fin du set Marian Badoï rejoint le groupe pour un Minor Swing très attendu. L’accordéoniste s’envole d’emblée avec un très joli chorus, qui stimule tout le monde.
On n’allait pas se quitter de sitôt alors tout le monde finit avec China Boy, pour la plus grande satisfaction d’un public aux anges.

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire
X