(01) AinLes Guitares

23/11/2017 – Les Doigts de l’Homme à La Tannerie pour “Les Guitares”

«  Et le Voyage fut festif….. »

La Tannerie , salle des musiques actuelles de la ville de Bourg-en-Bresse, accueillait Les Doigts de l’Homme avec son actuel projet (et CD) “Le Cœur des Vivants”.

Cette salle accueille épisodiquement des concerts “Jazz et Musiques approchantes. Durant ces 7 dernières années c’est le troisième concert pour lequel je suis venu dans cette salle, lors des deux précédentes fois c’était un concert “assis” mais pour celui-ci c’était un concert ” debout”.

Disons-le, je ne suis pas convaincu que ce fut une bonne idée que ce concert fut “debout” ne serait-ce que pour le confort de ce public de plus de deux cents spectateurs entre 12 et 76 ans qui était venu pour le groupe et beaucoup pour l’un de ses membres Benoît Convert qui est “l’enfant du pays”   et dont en plus c’était l’anniversaire…

Donc le concert commença par un chœur de deux cents choristes et cinq musiciens sur le refrain de …  “Joyeux anniversaire Benoît”.

L’équipe de ce combo , précédemment quartet : Olivier Kikteff, Benoît Convert, Yannick Alcocer :guitares ; Tanguy Blum: contrebasse

Depuis 2017 et ce projet “Le Cœur des Vivants”  c’est un quintet puisque désormais Nazim Aliouche (percussions) a rejoint le groupe.

La dernière fois où j’avais entendu Les Doigts de l’Homme c’était lors du Festival de Jazz de Fareins (en 2013) et leur musique très colorée, interprétée avec une virtuosité qui ne s’est jamais démentie y compris pour ce présent concert, je l’avais ressentie (leur interprétation) très “rentre dedans”. Quant à l’aménagement de l’espace scénique (en 2013) je l’avais trouvé très kitch.

Disons-le tout net : Bravo, Bravissimo pour la mise en espace sonore et surtout lumières avec une régie…aux petits oignons car “le plan de feux” (les éclairages) était de qualité et complétement cohérent avec chacun des morceaux interprété par les musiciens.  Si cette logique devrait être le principe de base de toute régie lumière d’un spectacle (qu’il fut musical ou autre) je constate hélas que trop souvent, et pas qu’à Bourg-en-Bresse, on est gêné par la non cohérence entre le travail des artistes sur scène et les choix de lumière en régie.

De plus c’est plus sympa pour le chroniqueur/photographe  de vraitographier les artistes avec de belles lumières bien gérées et au bon moment

La  proposition de ce projet “Cœur des Vivants” est basée sur le principe musical fondateur des Doigts de L’Homme, il s’inspire des cultures musicales d’Europe et du bassin méditerranéen (tendance manouche,  mais pas seulement), leur interprétation de ces compositions est bien plus fine  et les morceaux sont harmonisés, tout en nuances.

La quasi-totalité des morceaux sont des compositions du groupe  et aussi un hommage à Django Reinhardt, interprété en solo par Benoît Convert.

Dans la seconde partie de ce concert il y eut de nombreux solo dans de nombreux morceaux et aussi un show extraordinaire du percussionniste Nazim Aliouche sous un éclairage…presque intime dans le genre “Je joue pour chacun d’entre vous …individuellement et fraternellement” un grand moment…

Bref ce n’est plus le même groupe et donc complètement le même fidèle à ses thématiques de valorisations des hommes et de leurs cultures.

De fait le set qui dura plus de une heure et demie fut festif, réjouissant et surtout très convivial car ces musiciens sont des adeptes du plaisir partagé….  Ce qui fut le cas.

Autre qualité de ce concert c’est que si le CD , “Le cœur des vivants” est de qualité il n’est qu’un reflet d’un spectacle mais  il manquera la dimension de l’émotion partagée LIVE avec des artistes qui sont les amis des publics.

On (moi en tous cas) adore ces rencontres, alors, allez les voir sur scène et achetez le CD…pour se rappeler de cette excellente soirée que vous aurez passée avec “Les Doigts de L’Homme”

 

Juste une info …

Durant la seconde quinzaine d’avril et jusque vers le 6 mai il y aura la seconde édition du temps fort consacré aux musiques jazz et apparentées dans le cadre de  “Autour et à propos  du Jazz Day” sur le territoire de la Communauté d’agglo de Bourg-en-Bresse (75 communes, 110 000 habitants)

Le programme n’est pas encore disponible mais nous savons déjà qu’il sera .très conséquent…

Alors …votre prochain voyage Jazz,  peut-être dans les pays de l’Ain.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire