Ce soir c’est « hommage à … » mais la soirée ne sera pas triste.

Le saxophoniste Michel Buatois nous a quitté en octobre. Une longue maladie a eu raison de lui mais son humour et son souvenir sont très présents parmi ses proches et amis et son sax alto trône devant la scène.

Alors ce soir une fine équipe joue la musique qu’il aimait et jouait.

Du Jimmy Heat, beaucoup, par le sextet que Michel Buatois avait créé il y a tout juste un an  pour reprendre le répertoire de ce saxophoniste, arrangeur et compositeur : Resonant émotions ; C.T.A. (T.C.L. en français) ; For Miles and miles mais aussi Minor yours de Art Pepper (une des deux idoles de Michel Buatois, avec Canonball Aderley) et Thyme time du même Art Pepper. Un set joyeux qui a vu progressivement se décrisper les mâchoires de l’assistance.

Etaient sur scène ce soir pour commencer cet hommage :

  • Sylvain Félix au sax baryton (élève de Michel)
  • Gregory Ivanoff au sax alto
  • Christophe Métra à la trompette
  • Cédric Perrot à la batterie
  • Patrick Maradan à la contrebasse
  • Stéphane Vincenza au piano
  • et Boris Pokora au sax ténor comme invité.

 

Le second set débute avec la même équipe et toujours un thème de Jimmy Heath : The thumper, ça groove un max et les tutti emballent sec. Puis une sorte d’auto-portrait Picture of Heath.

 

Arrivée de Neness (Michel Rodriguez) pote de jeunesse de Michel (ils ont pris leur premier cours de sax ensemble) pour Idle moments de Douglas Pearson, ballade majestueuse et rythmée où Neness prendra un long chorus très applaudi, une petite larme d’émotion n’est pas bien loin.

Boris Pokora vient augmenter l’effectif des ténors et ce sont pas moins de quatre saxophones , une trompette et le trio qui entament For minors only.

Sur le dernier morceau Bernie’s Tune, Cédric Perrot est remplacé par Fabien Rodriguez qui a appris la batterie sur les genoux de Michel (avant de savoir prononcer « Papa » nous confie son père). Thème enjoué qui se finit façon Second Line avec les applaudissements du public.

Après la pause la Jam est ouverte par les jeunes du 2PM Quartet : Cléobule Perrot, trompette ; Elisa Métra: piano ; Héliodore Perrot: contrebasse et Maxime Prébet: batterie .

Et la soirée ne faisait que commencer …

 

 

Quelques chroniques où nous évoquions Michel :

 

 

 

Au revoir Michel, fais les rire là-haut.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X