(38) IsèreBistrots Bocaux

04/05/2018 – Sax Swing & West Coast au Bistrot Bocaux de Grenoble

En descendant le boulevard Gambetta à Grenoble, on est admiratif devant l’Esplanade Général Alain Le Ray, ancienne cour d’honneur de la caserne De Bonne. Ces anciens bâtiments militaires superbement rénovés encadrent un grand plan d’eau brillant encadré de verdure. L’esplanade accueille des concerts et spectacles en extérieur, au cours de l’année, surtout à la belle saison.

Mais chaque vendredi soir, en lisière de l’esplanade, au bord du jardin des Vallons, le restaurant Bistrot Bocaux reçoit un groupe de musiciens, souvent des groupes de jazz, mais pas que…..

Ce soir il accueille « Sax Swing & West Coast ». Sur des thèmes écrits ou arrangés par Al Cohn pour deux saxophones ténor, Michael Chéret et Ivan Baldet nous régalent. Ces artistes de haut vol se sont entourés de musiciens remarquables : Eric Maiorino à la guitare, Laurent Courtois à la contrebasse et Alain Riondet à la batterie.

La grande salle du restaurant, très cosy, est pleine d’un public visiblement amateur de bonne musique.

 

Sur un swing très tendre, Save Your Love For me, les deux saxophonistes ouvrent le concert. Un tel duo est rare, le public apprécie!  Changement de rythme et d’ambiance sur Sound Investment : Vivant, Michael s’exclame. Laurent à la contrebasse et Alain à la batterie l’accompagnent sans faiblir. Ivan lui répond par des phrases très enthousiastes. Eric, à la guitare, enchaîne. Ensemble, ils nous transportent.

Ivan nous propose un nouvel arrangement de My Foolish Heart, une jolie ballade sentimentale à deux voix. Les deux saxophones s’insèrent, s’entrecroisent, s’enlacent  comme dans une danse. La belle sonorité de la contrebasse et les notes pétillantes de la guitare scintillent au-dessus du frottement des balais sur les cymbales. C’est prodigieux !

Dans un style new Orleans, How high the Moon, rapide, réjouit le public. Avec dextérité et endurance Michael nous exalte. Ivan, enthousiaste, prend le relais puis le passe à Eric, emballé ! La rythmique se déchaine, toujours plus vive ! Quel échange !

 

Lors du deuxième set, j’ai été éblouie par The Claw. Rapide, puissant, Michael exulte. Effervescent, il emmène le groupe très loin… Ivan, plus grave, enthousiasme la salle. Eric, à la guitare, très vif, s’élance puis court, court…Les sax s’élancent ensemble, se répondent ensuite. Seraient-ils en compétition, pour notre plus grand plaisir ? Tous, ils arrivent dans un bel ensemble sur la ligne d’arrivée…

Caravan illumine l’anniversaire d’un convive, ému. Sur une samba, les clients tapotent des mains.

Ils étaient venus manger et boire ; ils sont restés, enivrés de musique jazz !

Comme ce soir, chaque premier vendredi du mois, c’est un spécial Laurent Courtois, pour une soirée jazz avec des amis chaque fois renouvelés.

Michael Cheret et Ivan Baldet: saxophones ténor; Laurent Courtois : contrebasse; Eric Maiorono : guitare ; Alain Riondet : batterie 

Ont collaboré à cette chronique :

X
X