(26) DrômeLa Nuit de tous les Jazzs

26/05/2018 – Rémi Gaudillat & Jean-Philippe Viret Duo à La Nuit de tous les Jazz(s)

Retour sur la scène du Train Cinéma pour la clôture des concerts de cette salle. Car même si les trois scènes sont encore bien occupées la programmation touche à sa fin. Les trois salles sont toutes, portes grandes ouvertes à présent, pour essayer de faire circuler un peu d’air frais. La chaleur écrasante est bien présente dans la petite salle du Train cinéma pour accueillir le duo de Rémi Gaudillat à la trompette et Jean-Philippe Viret à la contrebasse.

Nous terminons ici avec un concert où les échanges sont intimistes. L’osmose entre les deux musiciens réside dans un dialogue mélodique où ils entremêlent leur jeu. Le trompettiste alterne un jeu à la trompette et au bugle. Le contrebassiste joue parfois à l’archet sur des accords, et à d’autres moments des arpèges en pinçant les cordes.

D’un hommage à Neruda en passant par un hommage à Paul Motian, et d’un titre à l’autre, on a l’impression d’un mélange de morceaux jazz et de morceaux classiques. Le plaisir mutuel des deux musiciens à collaborer à ce projet est palpable dans leur jeu et matérialisé par la sortie de leur album : « D’une aube à l’autre ».

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X