(26) DrômeLa Nuit de tous les Jazzs

26/05/2018 – Naïma Quartet à La Nuit de tous les Jazz(s)

La nuit de tous les Jazz(s) du Train Théâtre permet, par le nombre et la diversité des concerts proposés, de revoir des artistes que l’ont a vu émerger quelques années plus tôt et de constater leur évolution. Celle de Naïma Girou, chanteuse et contrebassiste et des musiciens qui l’accompagnent (Jules Le Risbé (piano), Thomas Doméné (batterie) et John Owens (guitare)) est impressionnante.

Un an après leur double victoire au Crest Jazz Vocal 2017 (prix du jury et du public), les voilà sur la grande scène du Train Théâtre.

Les pères musicaux de Naïma s’appellent Cole Porter, Nat King Cole ou Horace Silver. Un jazz des plus classiques auquel elle rend hommage. Des standards revisités en finesse, histoire de nous remettre en mémoire la classe de cette époque sans oublier de nous rappeler au passage le côté kitsch des paroles originales… La voix de Naïma est puissante, juste, bien assurée. Les arrangements et les chorus de Jules Le Risbé et de John Owens, très à propos, dépoussièrent le répertoire et lui donnent un côté très moderne.

Sur la fin du set, Naïma nous a proposé deux compositions dont la qualité ne dénote en rien des standards précédents.

Un très bon moment avec cette artiste en pleine ascension. A suivre !

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X