(69) RhôneHot Club

30/05/2018 – Diaspora Quintet au Hot Club de Lyon

Ah quel plaisir de voir ce Cher Hot Club rempli de jeunes ! (à part quelques parents et tontons de musiciens ! une moyenne d’âge d’à peine 25 ans !)

Ah, qu’ils sont talentueux ces jeunes musiciens !  Le Diaspora Quintet “de Jazz ouvertement moderne”, projet “nourri d’influences balkaniques”,  voulu par Mathéo Ciesla (batterie, compositions, arrangements…)  agrège le dit batteur et  un saxophone soprano Yonatan Hes, un clarinettiste (alto et basse) Clément Pernoud, un bassiste Clément jourdan et un clavier (piano et autres) Denis Carnino.

Alors certes les mélodies sont étranges, envoutantes et les rythmes non attendus ; mais cela nous change un peu des musiques créées il y a un siècle.

Nous entendrons avec plaisir des thèmes comme DLC, Anémie, Exo-ode, Ethylique, Café Kremer (histoire de se remettre du thème précédent), TraversesLe baron…et même une version très revisitée du thème célèbre de Coltrane  Giant Steps .

La belle équipe ! Nous avons apprécié une mise en place impeccable (malgré les difficultés rythmiques inhérentes à la musique balkanique ! ah ! qu’il est bon d’être tombé tôt dans le chaudron !), des arrangements clairs, des chorus de qualité par chacun des instrumentistes, avec une prédilection pour la clarinette basse !. Et le public a adoré cette musique ! Le Hot club a-t-il quelque chose à perdre à programmer un jazz d’aujourd’hui et qui remplit la salle ?

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X