(69) RhôneHot Club

31/05/2018 – Le Skokiaan Brass Band au Hot Club

L’orchestre a toujours les étoiles de la Nouvelle Orleans dans les yeux suite à leur voyage là-bas il y a quelques années. Le show est festif à souhait. Quand ils ne soufflent pas dans leurs binious les zicos s’époumonent en entonnant des refrains et des classiques du style “Second line” . Pas tout à fait le New Orleans comme on l’entend d’habitude de ce côté-ci de l’Atlantique, mais du qui sent le bayou et le French Quarter, celui des rues pas celui du Preservation Hall.

Le public un peu décontenancé au début par l’absence de chaises a finit par comprendre qu’il devait donner du sien et ça c’est très bien passé.

En entend entre autres Bourbon Street Parade et plein d’autres mais en particulier Chicky Wah Wah composé avec le boss du Dirty Dozen Brass Band, groupe renommé là-bas … et qu’on a déjà reçu en Rhône-Alpes.

Il se passe des choses bizarres au Hot club, la semaine passée un couple avait organisé une fête pour célébrer sa rencontre ici même et ce soir c’est Jean Joly (batteur remplaçant du Brass Band) qui a pris le micro devant tout le monde pour demander à Lucie de devenir sa femme. Séquence émotion.

 

 

Félicien Bouchot, Christophe Metra : trompettes ; Pierre Baldy-Moulinier : trombone, flûte à bec ; François Rigaldiès : sax ; Philippe Bostvironnois, Christophe Durand : percussions ; Christophe Garaboux : sousaphone

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X