(69) RhôneLa Clef de Voute

07/06/2018 – Gaël Horellou Trio à La Clef de Voûte

Lyon regorge de pépites ce soir l’une des plus belles est sans conteste le concert de Gaël Horellou en trio à La Clef de Voûte. Ce trio on le connaît on en redemande. L’altiste est bien sûr entouré de ses deux fidèles lieutenants Antoine Paganotti à la batterie et Fred Nardin à l’orgue.

Stéphane Vincenza, le maître des lieux, n’avait pas de termes assez élogieux pour les présenter et ce n’était que justice.

Chose rare de nombreux altistes s’étaient donnés rendez-vous ici pour déguster le show du Maître. C’est dire!

Un concert de Gaël Horellou n’est jamais « plan plan » ainsi il débute sur un solo très enlevé sur un Don’t look back de l’organiste Shirley Scott. Pas de round d’observation, il s’envole en mode supersonique. Il enquille sur This is for Albert de Wayne Shorter. Ça va vite et la garde rapprochée suit.

Il faudra attendre le cinquième morceau pour une première ballade histoire de « redescendre ». Pareil on en prend pour notre grade, le saxophoniste laisse la bride sur le cou de sa section rythmique qui nous offre du velours tout en nuances. Ah la beauté de l’orgue Hammond ! Ha le son de la Leslie !

Fin du premier set sur un classique du répertoire du trio Dexter en hommage à un autre « Killer » du sax. Ça pousse, le placement est magique. Que du bonheur.

 

Malheureusement les bonnes choses ont une fin car je dois en rejoindre une autre.

Ont collaboré à cette chronique :

X
X