(69) RhôneFestival du Péristyle

07/06/2018 – Maa Ngala au Festival du Péristyle

Ça y est , le plus long festival de France a pris ses quartiers sous le plafond du Péristyle de l’Opéra de Lyon et va nous régaler jusqu’au 1er septembre.

Changement de braquet cette année avec l’arrivée du nouveau directeur et programmateur Olivier Conan. Il a décidé de modifier l’orientation du festival en délaissant des plateaux de jazzmen régionaux au profit d’une esthétique plus « musique du monde » tout à fait dans l’air du temps et effectivement il a bien fouillé dans son carnet d’adresse et va nous promener à New York, en Amérique Latine, en Afrique et en Europe bien sûr. Avec en prime une nouvelle disposition de la salle. Sur le côté nord une vraie scène (avec de la hauteur et des lumières  pour permettre de voir les artistes) et des chaises disposées en mode spectacle pour une écoute plus attentive. La moitié sud étant réservée à l’espace café-restauration et sa carte de « street food » faite maison avec des produits frais.

L’ouverture du festival est confiée au projet « Maa Ngala » qui scelle la rencontre entre le groupe vénézuélien La Gallera Social Club, groupe qui associe musiques traditionnelles et electro et le griot sénégalais Ablaye Cissoko, joueur de kora et chanteur/conteur. Maa Ngala est le nom de la divinité qui a fondé la civilisation mandingue. Avec cette rencontre on ne peut s’empêcher de penser au commerce triangulaire et aux stigmates qu’il a laissé des deux côtés de l’Atlantique.

Au Péristyle on n’assiste pas à un choc mais bien à une fusion, les racines sont évidentes et Afrique et Vénézuéla s’interpénètrent pour nous offrir un set de qualité en dépit des grands écarts musicaux.

 

Ablaye Cissoko : kora, voix

Miguel Romero : voix, basse électrique, clavier.

Alexis Romero : voix, beats, sampler, cuatro, guitare électrique, maracas et güiro.

Adel Khababa : Congas (quinto, conga, tumbadora), timbales latinos, timbal brésilien, cymbals.

Benjamin de Saint-Lèger : Congas, timbales, caisse claire, high hat, maracas, krin, cymbals, cloches

Ont collaboré à cette chronique :

X
X