(38) IsèreJazz à Vienne

30/06/2018 – Enez au Tremplin ReZZo-Focal à Vienne

Enez joue les compositions du pianiste Romain Noël, c’est une musique qui se veut picturale et descriptive de paysages intérieurs liés à des visions réalistes voire naturalistes.
Le premier thème s’appelle Papillon et c’est bien à un envol que nous assistons, aussi étrange qu’un saxophone ténor joué au-dessus des cordes à vide d’un piano, afin d’en tirer quelques résonances mystérieuses.
Suit un thème d’une grande douceur où un chorus de contrebasse tout empreint d’une puissance rêveuse succède à un solo de ténor d’une infinie douceur (Clément Desbordes).
Dans Pouce-pied on entend la mer battre les rochers avec toute la violence nécessaire à la survie de l’étrange crustacé.

Impossible dans ces conditions pour le pianiste de ne pas « debussyser » un peu, mais Ivan Gélugne, à la contrebasse, et Benjamin François, à la batterie, veillent au grain.
Les différents thèmes s’enchaînent, introduits comme les précédents d’un court texte poétique du compositeur, ce qui confirme, s’il en était besoin, le lien subtil qui unit le jazz et la poésie. La musique d’Enez, en terme d’évocation poétique, révèle par ailleurs une belle qualité d’inspiration.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X