(38) IsèreJazz à Vienne

04/07/2018 – Le Big Band de Villefranche invite Claude Lieggi à Cybèle

On avait découvert ce projet du Big Band de Villefranche en mai dernier. On le revoit aujourd’hui dans une version écourtée (Cybèle oblige) avec toujours en vedette le chanteur Claude Lieggi.

Voir ici la chronique du 5 mai 2018

Les arrangements de Pascal Berne donnent un joli coffre à ces chansons françaises que l’on écoute avec une oreille nouvelle : « Le jazz est là ! ».

Claude Lieggi pour sa part est très à l’aise malgré la chaleur et sait se mettre le public dans la poche. Il n’oublie pas de ponctuer les chansons de petits aphorismes truculents de son cru ou empruntés à Roca & Wally.

Quelques remplaçants viennent donner un coup de main : Sébastien Chetail au trombone qui nous gratifiera d’un chorus groovy à souhait sur le dernier morceau et Maxime Prebet (qui fait un peu partie de la famille du Big Band de Villefranche) à la batterie.

Aujourd’hui ils nous ont proposé du Brassens (beaucoup) et du Vian (et un peu de Mouloudji) :

  • Fais-moi mal Johnny! (Vian) (avec une jolie ligne de basse)
  • Celui qui a mal tourné (Brassens)
  • La ronde des jurons (Brassens)
  • Putain de toi (Brassens)
  • Le temps ne fait rien à l’affaire (Brassens)
  • Saturne (Brassens)
  • La femme d’Hector (Brassens)
  • Je me suis fait tout petit (Brassens)
  • La complainte du progrès (Vian)
  • J’suis snob (Vian)
  • Comme un p’tit coquelicot (Mouloudji)
  • Premier rappel : Le fossoyeur (Brassens)
  • Deuxième rappel (et oui , deux rappels !) : La complainte des filles de joie (Brassens)

Il nous a juste manqué la reprise de La mauvaise réputation sur la musique de L’aventurier

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire
X