Ce duo nous propose un mix de standards du realbook, de jazz latinos comme l’affectionne particulièrement la chanteuse Marie Almosnino et quelques compositions. Rémi Mercier assure parfaitement l’accompagnement avec son Nord bien maîtrisé, on l’entend même parfois aux chœurs.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X