(38) IsèreJazz à Vienne

09/07/2018 – Sarah Lancman invite Giovanni Mirabassi à Cybèle

Fin de journée luxueuse à Cybèle avec le duo Sarah Lancman / Giovanni  Mirabassi. Le pianiste on le connait, forcément. La chanteuse un peu moins en dépit de ses trois albums. Elle est peu venue en Rhône-Alpes (la dernière fois c’était à Montbrison en mars 2018, voir ici , en quartet).

Giovanni Mirabassi l’a repérée en 2015 et cela a débouché sur l’album « Inspiring Love » en duo sorti en novembre 2016. Des compositions originales hormis une reprise d’Aznavour. Deux ans plus tard rebelote avec « A contretemps » sorti en janvier 2018.

Ce soir c’est un mix des deux qui nous est proposé.

Un véritable ravissement, Giovanni hyper attentif construit un cocon autour de la voix de Sarah. Celle-ci est d’une indéfectible justesse, déconcertante de « facilité ». Elle chante en français (et c’est appréciable), en anglais avec une parfaite diction et aussi en japonais sur On s’est aimé (là on ne peut pas juger).

Nous avons dû attendre le dernier morceau pour que Sarah se lâche et prenne des risques en partant en improvisation, des vocalises qui deviennent scat et qui finissent de sceller notre avis sur la qualité de la chanteuse.

Ce duo empreint d’un certain classicisme plait beaucoup au public qui apprécie la magnifique prestation de ces deux musiciens qui se complètent admirablement.

Il devront fort justement revenir pour un bis qui n’est pas systématique (loin s’en faut) à Cybèle.

Sarah Lancman: voix ; Giovanni Mirabassi: piano

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X