Où l’on retrouve le trio Just in blues découvert au Jazz Club Saint Georges en mai dernier (voir ici).
Même formation avec l’indispensable Enzo Taguet à la guitare, effacé en bord de scène mais omniprésent avec son jeu très pur ; Harold Wolters aux harmonicas et la délicieuse Justine Blues à la voix et au ukulélé ténor (ce qu’elle ne manque pas de rappeler).

Nous ne sommes plus en club ou dans un bar mais sur une vraie scène, alors ils en profitent et utilisent l’espace mis à disposition.

Leur répertoire comporte essentiellement des compositions personnelles mais aussi Black coffee un vieux classique qui embarque le public. Quelques chansons en français comme Toxine , c’est bien de comprendre parfois ce qu’il se dit dans les chansons.

On retiendra de ce très chouette concert l’énergie positive distillée tout au long du set par ces trois musiciens que l’on sent très soudés et qui se partage harmonieusement la scène.

Un groupe qui vous fait aimer le blues. A conseiller à tous les programmateurs en quête d’un joker gagnant

Ont collaboré à cette chronique :

X
X