(26) Drôme

14/07/2018 – James Taylor au Saint Paul Soul Jazz

Troisième concert de ce samedi, James Taylor, décrit par Craig Charles, pape de la soul à la BBC, comme le ze best organiste du genre in ze world ; en plus, le Hammond est tout de même l’instrument roi du festival, qui est parfois sous-titré comme « Hammond raw funk ». James Taylor avait fait les débuts du festival en 2007, il a  pu apprécier les progrès en professionnalisme de la belle équipe de bénévoles toujours présents sous la houlette de Fabrice Garcia.

Comme prévu le concert est passé par plusieurs couleurs ( la présence d’un vibraphoniste permet la résurgence de sons moins usités ) , comme par exemple l’acid jazz des débuts de James, mais aussi les thèmes visuels avec évocation de héros au service secret de sa Majesté…so british, mais on adore ça !

En bon showman James termine par des standards comme Green Onions : le public lui fait une ovation …et réclamera pas mal de prolongations !

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X