C’est une tradition au festival du Crescent, à partir du jeudi les stagiaires qui ont commencé à travailler dès le lundi descendent en ville en fanfare.

Ils démarrent de la Place de la Barre, non loin du Conservatoire et descendent la rue de la Barre, font une halte Place au Herbes avant de rejoindre la Place Saint Pierre et le Crescent. Christophe Metra et Eric Prost sont à la manœuvre. Habitué du festival je reconnais bon nombre de stagiaires qui reviennent d’année en année comme à un pèlerinage.

La fanfare déambulatoire, c’est un bon moyen de rappeler aux Maconnais et aux touristes qu’un festival de jazz se déroule dans la ville (et qu’il n’y a pas que le foot dans la vie).

C’est bon enfant et ça fait partie des traditions du jazz… et puis c’est aussi un bon moyen de descendre les instruments au Crescent en vue de la jam de fin de de soirée !

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X