AutresFestival du Crescent

20/07/2018 – Christophe Panzani « Thiefs » au festival du Crescent

Changement complet d’ambiance. D’ailleurs la météo s’en est bien chargée en ayant eu la politesse d’attendre l’entracte pour déverser ses seaux sur l’Esplanade Lamartine.

Avec la formation de Christophe Panazani on entre de plain-pied dans ce jazz du vingt-et-unième siècle fait de métissage des genres. Ces « voleurs » (le groupe s’appelle « Thiefs ») n’ont rien à se reprocher si ce n’est d’avoir emprunté à gauche ou à droite auprès des « djeuns » pour en faire une synthèse qui est tout sauf ultime, bien au contraire.

D’ailleurs leur second album ne s’appelle-t’il pas « La Greffe », celle des genres et des styles. electro, machines, rap, hip-hop, slam… on est en plein brassage. Mike Ladd est sur le disque et malheureusement pas sur scène. Son flow est inimitable. Edgar Sekloka abat tout le boulot de la voix et le fait très bien. Batteur et contrebassiste sont américains et apportent un son « made in là-bas » bienvenu. Christophe Panzani fait le lien avec élégance entre ces composantes.

Le résultat est d’une belle homogénéité et résolument moderne.

Il y a du vent et il a la bonne idée de disperser les fumigènes surabondants et de créer ainsi de jolis effets de lumière.

Christophe Panzani: saxophone ténor ; Keith Witty: contrebasse ; David Frazier Jr.: batterie ; Edgar Sekloka: voix, MC

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire
X