(26) DrômePoët Laval Jazz

21/07/2018 – Bjørn Solli Trio au Poët-Laval Jazz

Le guitariste (et chanteur, dans sa jeune carrière) Bjørn Vidar Solli est d’origine norvégienne. Ses participations aux albums « Poinciana » et « Ahmad Jamal Prosjekt » sont réjouissantes. Et parfois les invités de marque comme Seamus blake disent assez le respect de musiciens qui jouent avec plaisir avec lui. Cela swingue toujours, et le vainqueur de la compétition de guitares à Montreux, nous a, en cette soirée du festival de Poêt -Laval, ébloui et caressé les oreilles !

Avec Andrew Robb à la contrebasse et Adam Pache à la batterie, Bjørn visiblement-audiblement- aime le trio! Cela tombe plutôt bien pour nous !-  Son trio « Solid » semble devoir son nom à un jeu de mot évoquant le tennis et l’itinérance des musiciens de jazz puisque Bjørn Borg hot solid, c’est une certaine qualité et variété de valises extrêmement résistantes- en dur!

Poët-Laval sait choisir ses artistes: Bjørn a mené un concert éblouissant de part en part. Tant sa virtuosité est grande, son sens du rythme développé -ne s’amuse-t-il pas de temps à autre,  à dérouter (sans succès d’ailleurs) ses compagnons, après avoir cultivé le tempo bop le plus académique ? Le phrasé, la qualité des mélodies déployées, la virtuosité, la solidité du positionnement rythmique font de Bjørn Solli « un des plus grands guitaristes de jazz norvégien depuis dix ans » (citation de Smalls Live-Greenwich Village mise en exergue par la présentation). Bjørn sait dynamiser une interprétation avec une conviction extrêmement convaincante,et emporter l’enthousiasme du spectateur. En témoignent  I’ve got you under my skin pour commencer le concert . puis un Monk remarquable : Straight no chaser et un peu après, Sweet lingering (enregistré avec Seamus Blake, Aaron Parks et Bill Stewart, entre autres, en 2015).

 Il sait aussi créer de belles atmosphères « planantes », comme dans Skylark ; dépouillées comme dans Poinciana ; ou bluesy comme dans Mélancholy baby, ou dans les blues de sa composition. Durant ses concerts Bjørn aime aussi interpréter un thème en chantant et il fera participer « ses deux frères » (avec son harmoniseur vocal)

Le trio extrêmement solide – le nom n’est pas usurpé-  a produit trois CD reconnus par la critique Il remporte auprès du public un succès remarquable. Pour lequel nous attendions peut-être d’avantage d’arrangements, pas seulement une mise en place impeccable.

Le succès du Solid Trio est assez éblouissant, si l’on en juge par les tournées internationales qu’effectue le groupe dans tous les pays du monde -il faut pour cela de solides valises en effet-, et par les dix-huit mille spectateurs du concert donné devant Nelson Mandela en 2005 à Tromso en Norvège.

Bref, en invitant le  Bjørn Solli et son Solid trio à Poët-Laval ne s’est pas trompé; Les acclamations du public étaient là pour le confirmer.

Sa discographie fournie, de 2003 à 2018, (« A Stranger In Town », « Solid! »,…, » Aglow », pour ne citer que quelques albums) comblera les amateurs de guitare et les autres. Ecoutez « Happy Accidents » par exemple et vous serez convaincus!

 

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X