(26) DrômeCrest Jazz Vocal

31/07/2018 – Paul Lay « Alcazar Memories » au Crest Jazz Vocal

En trio avec Simon Tailleu à la contrebasse et Isabel Sörling au chant, le pianiste Paul Lay présente son tout dernier projet, Alcazar Memories ; en introduction, quelques chansons américaines de la période d’avant 1914 installent l’ambiance tout en contrastes entre l’énergie débordante du duo piano/batterie et la voix stratosphérique ; Crest est un festival de jazz vocal, et cette formation y fait grand honneur.

Le trio enchaîne ensuite les titres de son nouvel album en longues suites où se suivent les ambiances, toujours survolées par la voix d’Isabel Sörling qui prend son essor dans le médium pour atteindre des aigus cristallins porteurs d’imaginaire. Contrebasse et piano se retrouvent pour quelques excursions trépidantes au bout desquelles la tension accumulée se libère par la magie des cordes vocales d’Isabel Sörling, qui en profite pour capturer une basse continue délicieusement interminable et profonde comme un fjord de la mer Baltique pour une ballade suédoise ensorcelante d’une grande élégance.

Après une (re)visite impromptue du côté du ragtime avec un Mapple Leaf Rag endiablé et une petite récréation imprégnée de blues et de gospel, Amour et Printemps conclut le set et se termine par la valse n°2 de Chostakovitch à la boîte à musique, dernier clin d’œil avant l’extinction des feux.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X