(26) DrômeParfum de Jazz

16/08/2018 – Suzy & Kho à l’hôpital local de Buis-les-Baronnies pour Parfum de Jazz

Le festival Parfum de Jazz est un festival généreux. Il y a bien sûr les concerts “Jazz au village” offerts à la population mais il en est un qui nous tient particulièrement à cœur et que nous ne manquerions sous aucun prétexte. C’est celui qui est proposé aux résidents de l’hôpital local de Buis-les-Baronnies qui fait office d’Ehpad.
Pour cette édition c’est la famille Khoury qui a souhaité faire le show. Frédérique Brun au micro, Philippe Khoury au piano droit de la grande salle, enfin accordé, la première fois que je l’entends en bientôt dix ans et Robinson Khoury au trombone.
Frédérique adapte son répertoire et entonne de mémoire Et voilà les hommes de Mireille et Jean Nohain avec au passage un petit remember avec Ce petit chemin.
Commence ensuite une succession de standards interprétés le plus souvent en Français s’il vous plait : Les feuilles mortes, Hit the road jack qui devient Si t’as le swing Jack.
Suit une reprise de Michel Legrand Que feras tu de ta vie ?
Frédérique s’amuse ensuite avec sa version de Twisted d’Annie Ross qui s’intitule ici le Psychanalyste.

Encore une fois la magie de la musique opère. Des aînés arrivés avec peine avec leur déambulateur se lâchent et retrouvent le plaisir de la danse. Bien sûr le pas n’est pas vaillant mais le souvenir se refabrique. Les sourires éclairent les visages.

Les Khoury ont offert un magnifique cadeau aux résidents de l’hôpital de Buis-les-Baronnies. Ils se sont offerts également un joli moment de joie et de partage.
Le court set s’achève avec In a mellow tone (en Anglais).

Le temps de quelques mesures la grande salle s’est transformé en ballroom.

Ont collaboré à cette chronique :

X
X