(26) DrômeParfum de Jazz

18/08/2018 – Rhoda Scott et le Lady Trio à Parfum de Jazz

Elles n’ont rien à envier à ces messieurs, les Ladies du Jazz !

Que ce soit par leur technique, leur doigté, leur inventivité, leur énergie, elles assurent avec classe et élégance.

Rhoda Scott, longtemps appelée “The barefoot lady” a créé en 2004 ce magnifique quartet de femmes avec Sophie Alour, compositrice et instrumentiste au saxophone ténor, Lisa Cat-Berro au saxophone alto et la ” solide batterice” Julie Saury.

Ce soir, à Parfum de Jazz, Rhoda Scott, ambassadrice de l’orgue Hammond et ses ladies, ont régalé le public en les faisant swinguer au rythme de leurs compositions, que l’on retrouve notamment dans leur dernier CD “We free Queens”.

La part belle fut donnée au rythme et à l’énergie, notamment avec les compositions de Sophie, de Rhoda ou la reprise de Herbie Hancock Watermelon man. Rhoda et son orgue apportant un swing percutant, cristallin, complémentaire à la fermeté de la batterie de l’énergique Julie et à la vibration des saxophones.

Mais il y eut aussi de la douceur, avec La valse à Charlotte, We free queens ou Que reste-t-il de nos amours de Charles Trénet. Les saxophones semblaient danser la valse, tant la maîtrise, l’inventivité et la complémentarité des instrumentistes sont grandes.

Un concert beau comme un soir d’été !

Rhoda tenait à rendre un hommage à la grande Aretha Franklin décédée le 16 août dernier. Elle a pour cela fait appel à la chanteuse Sylvia Howard qui, avec beaucoup de ferveur, a accompagné les musiciennes sur la Road 66.

Ont collaboré à cette chronique :

X
X