(26) DrômeParfum de Jazz

18/08/2018 – Conférence « Les instrumentistes de jazz » par Ludovic Florin à Parfum de Jazz

En complément de la conférence de Jean-Paul Boutellier de la veille, Ludovic Florin nous présente ou nous représente quelques instrumentistes au féminin.
À commencer par Lil Hardin, pianiste qui a commencé dans l’orchestre de King Oliver et qui est également resté dans les mémoires pour avoir « inventer » Louis Armstrong.

Ludovic mentionne Valaida Snow.

Il revient sur le cas Dorothy Tipton (2914-2989) qui a caché son sexe pour se faire connaître sous le nom de Billy Tipton (on écoute Bernie’s tube – 1957).

Pour leur permettre de jouer de nombreux orchestres féminins se montent.

On retrouve aussi des instrumentistes dans des trio « classuques » (piano, basse, batterie) mais aussi à la harpe avec Dorothy Ashby, Alice Coltrane et actuellement Isabelle Olivier ou Laura Perudin plus récemment en France.

Les écoles de jazz comme Berklee permettent aux musiciennes d’intégrer un cursus de formation et d’aspirer à une carrière.
Clark Terry a formé son orchestre en faisant passer des auditions « derrière le rideau » ce qui lui a permis de recruter plusieurs musiciennes.

Ludovic s’arrête sur la pianiste Patti Brown (1931-2008) et sa carrière exemplaire.

Puis il cite d’autres pianistes
Joanne Brackeen, pianiste et enseignante (1938- )
Marylin Crispell, pianiste entre autre chez Anthony Braxton
Le Duo Iana avec Betty Hovette et Christina Wodraschka

Pour la contrebasse
Joëlle Léandre

Pour la batterie
Viola Smith (1912 – )
Marylin Masure (1955 – )
Cindy Blackman (1959 – )
Terry Lyne Carribgton (1965 – )
Suzy Ibarra (1970 – )

Pour le sax
Lotte Hanker(1959 – ) qui fait de l’improvisation libre
Ingrid Laubrock (1970 – )

Pour la flûte
Sylvaine Hélary (1985 – )

 

Avec ces présentations, Ludovic nous fait découvrir des musiciennes qui opèrent en marge du jazz « classique » il préfère évoquer le « champ jazzistique ».

Ont collaboré à cette chronique :

X