(26) DrômeParfum de Jazz

18/08/2018 – Table ronde “Femmes et jazz – un état des lieux” à Parfum de Jazz

Du beau linge pour cette table ronde animée par Pierre-Henri Ardonceau, membre de l’Académie du jazz sur le thème “Femmes et jazz – un état des lieux”

Lorraine Soliman, docteur en musicologie.
Anne Legrand, docteur en musicologie
Ludovic Florin, docteur en musicologie, membre de l’Académie du jazz
Elsa Favier, sociologue, chanteuse et doctorante
Julie Saury, “batteriste” (terme qu’elle préfère à batteuse)
Jean-Paul Boutellier, fondateur de Jazz à Vienne

Elsa Favier qui fait une thèse sur la ségrégation dans la haute fonction publique. Elle évoque les freins à la pénétration des femmes dans le milieu du jazz: les stéréotypes sociaux, les réseaux sociaux essentiellement masculins, elle se réfère entre autres au livre de Marie Buscatto “Femmes du jazz”, le jazz est pétri de conventions masculines, à cela s’ajoute les obligations familiales souvent en opposition avec une carrière.
Les facteurs de réussite des femmes: les politiques publiques, les institutions, les obligations d’embauche de quota de femmes. La sursocialisation des femmes favorise l’intégration des femmes !
Jouer des stéréotypes (forcer le trait de la masculinité ou de la féminité) peut favoriser le développement de la place des femmes .
Julie Saury réagit et se reconnaît dans certains des propos d’Elsa Favier et se rappelle son père de lui dire “si tu choisis la batterie va pas falloir jouer comme une femme” ! “Au début je n’ai pas fait la fille et suis devenue le copain des zicos”. Elle évoque les difficultés de mener de front carrière et vie de famille.
Jean-Paul Boutellier revient sur le livre de Buscatto et déplore qu’il amalgame chanteuses et instrumentistes alors qu’il s’agit de deux problématiques différentes.

Lorraine Soliman nous explique qu’en Afrique du Sud il y a volonté de mixité avec application de quotas mais il y a encore du chemin à faire.

Cette table ronde n’a pas permis d’amener de réponses définitives mais a soulevé nombre de questions  et présenté des pratiques et habitudes qui nuisent l’égalité des sexes recherchée.

Ont collaboré à cette chronique :

X
X