(26) DrômeParfum de Jazz

23/08/2018 – Lisa Simone à Parfum de Jazz

C’est le beau cadre du théâtre du Rocher de Pierrelatte qui reçoit ce soir Lisa « la fille de Nina » qui s’est fait un prénom avant de reconquérir le bel héritage maternel. Petite présentation par Alain Brunet qui rappelle son enfance difficile, un passage par l’armée avant de trouver sa voix dans la musique puis de venir vivre en France. Pas toujours facile d’être la fille d’une légende alors vivante.

« My world  » second album paru en 2016 évoque la famille, parle de l’amour familial imparfait mais présent. Il y a deux ans ma fille Ines l’avait vue à Montréal et me conseillait  de la voir à Vienne. Concert sympa, tonique  surprenant. Alors la revoir sur le même album???

Ce soir , c’est Yann Négrit qui remplace Hervé Samb à la guitare ; c’est la quatrième fois qu’il joue au sein du groupe et il lit une partition mais il attaque fort par un beau solo bientôt rejoint par  Sonny Troupé et son super smile à la batterie et enfin Reggie Washington à la basse. On ressent une belle cohésion entre ces excellents musiciens. Puis arrive Lisa Simone qui semble heureuse d’être là et apporte sa belle voix.

Soirée hommages à sa famille  « Ode to Joe« , à sa mère  Ain’t got no mais elle a la Vie.

Pour le titre My World, elle s’assied en position du lotus en avant de la scène et nous invite à Imaginer un monde merveilleux avec des papillons, des fleurs et un monde idyllique. Je repense en souriant à Lennon… Cela ferait du bien d’y croire. Elle chante avec entrain, danse, fait participer le public et les rythmes alternent du  pop folk au funk, reggae et même  tropical pour une reprise  de Suzanne. Les  musiciens sont excellents , et alternent de beaux solos. Sonny se retrouve seul à la  batterie pour un morceau impressionnant  rehaussé par l’écho du rocher. Super. Elle a l’air heureuse, posée et reposée la grande petite Lisa. Elle a offert un beau moment aux amateurs de musiques.

Ont collaboré à cette chronique :

X