(69) RhôneJazz au Moulin

02/09/2018 – Concert des stagiaires de Jazz au Moulin

Chaque grand festival a son stage. Jazz au Moulin joue dans la cour des grands et a son stage qui a remporté un vif succès avec près de quarante participants pour quatre classes, soit le maximum fixé au départ.
Chaque groupe a travaillé deux morceaux en tournant avec chacun des quatre professeurs : Christophe Métra, Matthieu Garreau, Stéphane Rivero et Wilhelm Coppey, musiciens et pédagogues qu’on ne présente plus ici.
De l’avis de chacun, l’ambiance était extra et tous, stagiaires et profs, signent pour l’année prochaine
Le premier groupe commence avec un morceau de “Kind of Blues”, Freddie free loader puis un standard un peu moins connu Swinging Low. À la présentation et au piano André qui a fait marrer toute la salle avec ses interventions improbables.

Le second groupe commence avec un thème de Nat Adderley, Sack of Woe, puis Mo Better Blues de Terence Blanchard et Branford Marsalis issu de la B.O. du film éponyme.

Troisième groupe qui débute sa prestation avec What do you say Dr J “en l’honneur d’un grand basketteur que je ne connais pas” nous annonce le trompettiste en charge des présentations. Il semblerait que cela fasse plutôt référence à un titre des Jazz Messenger Say Dr J dans l’album “Reflections in blue” (1978). Second morceau Chucho de Paquito D’Ribeva. Carrément latin.

Le dernier groupe commence par I’m not so sure hardiment traduit par “J’ai pas de chaussure” (sic) de Cedar Walton puis Big Bertha de Duke Pearson.

Chaque groupe s’est fait plaisir à restituer les morceaux sur lesquels ils ont travailler pendant un peu plus de trois jours. Le public a apprécié.

Ont collaboré à cette chronique :

X
X