(38) IsèreGrenoble-Alpes-Métropole Jazz Festival

08/10/2018 – Captain au Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival à Gières

On nous promettait de l’énergie, et la promesse fut bien tenue ce soir, à la salle du Laussy à GIERES avec le groupe CAPTAIN, dans le cadre du 14ème Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival.

Ce groupe créé en 1988 sous la dénomination de CAPTAIN MERCIER du nom d’un de ses fondateurs, a été reconstitué sous le nom de CAPTAIN et est composé de 10 membres dont quelques membres « historiques » qui ont gardé et transmis à leurs nouveaux partenaires une remarquable dynamique musicale.

Leur champs : le rythm’n blues, la soul ; et ce soir un grand hommage à la reine de ce genre, qui nous a quittés récemment, Aretha Franklin.

Benoît Sourisse joue et surfe sur l’orgue Hammond B3, « clone » comme il dit, de celui de Lucky Perterson ou Rhoda Scott, électronique et plus léger. Il est accompagné d’ Olivier Louvel (guitare), de Gilles Coquard (guitare basse), André Charlier (batterie), Julien Ecrepont (trompette), Philippe Sellam (saxophone) Damien Verherve (trombone), Frédéric Couderc (sax baryton).

Au chant, 2 superbes voix : Klaus Blasquiz (également journaliste, professeur d’Arts plastiques et 1er chanteur du groupe Magma) et Déborah Tanguy, dont la carrière a commencé en Afrique du Sud.

Le ton était donné dès le premier morceau : Énergie, Spontanéité, puissance, folie…. Mais aussi chaleur, générosité et joie.

Au programme, quelques titres de grands comme Wilson Pickett (Barefootin’) , Otis Redding (Amen, Respect), Don Covez (Chain of fools), Percy Mayfield (River’invitation), Snooks Eaglin (Drive in home), Sam Cooke (A change is gonna come), Burt Bacharach (I say a little parayer), Ted White /Aretha Franklin (Think) Bruce Willis (Pep Talk).

L’ombre de la « reine de la soul » planait sur le groupe servie par la voix de Déborah, chaude et profonde, débordant de générosité et de swing décoiffant, aidée de son complice Klaus, à la présence solide, précise.

Mais ils nous ont régalé aussi de leurs propres compositions, notamment celles des membres fondateurs de ce groupe : Benoît Sourisse, G.Douïeb, J. Mercier, avec des morceaux comme Funky mood, Sacré Benoit, la vie en Funk, Say captain, Rythm’n blouses

L’humour et la joie de jouer ensemble se lisent immédiatement dans le titre de ces morceaux, et c’est ce qu’ils nous ont offert sans restriction ce soir-là

Klaus Blasquiz, Déborah Tanguy: voix ; Benoît Sourisse: Orgue Hammond B3 ; Olivier Louvel: guitare ; Gilles Coquard: basse ; André Charlier: batterie ; Julien Ecrepont: trompette ; Philippe Sellam: saxophone ; Damien Verherve: trombone ; Frédéric Couderc: sax baryton

Ont collaboré à cette chronique :

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X