(26) DrômeLe Calepin

20/10/2018 – « Tribute to Nougaro » au théâtre du Calepin (Montélimar)

Samedi 20 octobre, à 20h30, l’Espace Théâtral « Le Calepin » à Montélimar, accueillait sur sa scène « magique » le Commando A3 pour un « Tribute à Claude Nougaro ».

Le Commando A3, c’est l’alliance de trois auteurs-compositeurs, originaires – ça tombe bien ! – de Midi-Pyrénéées, et des environs de Toulouse.

François Dorembus, Fabrice Aillet et Olivier Capelle recréent le répertoire du « Prince de la Ville Rose », au moins dans la partie « exotique » de son œuvre. Des musiques que tous les trois connaissent bien. Elles sont leur univers. Et, pour au moins deux des membres du trio, l’amitié musicale date déjà de plus de vingt ans… Ils baignent dans la chanson « pop », la musique électro-pop, avec même une pointe de lyrique pour Olivier Capelle, véritable « technicien du son », perfectionniste. Restituant un univers musical très métissé, le trio a eu le temps d’explorer par avance, et sans doute avant beaucoup, ce style « musique du monde » qui explose aujourd’hui.

De la poésie en musique, voilà ce qu’ils nous ont offert. Il fallait bien ça pour un hommage à l’un des plus grands amoureux du jazz qu’était Nougaro.

Quant à cet hommage…. l’histoire a commencé avec la volonté d’Hélène, la dernière femme de Claude Nougaro, d’organiser un événement pour les « 80 ans virtuels » de son mari. La première prestation du trio, qui n’existait pas en tant que tel à l’époque, s’est faite au sein d’une chorale. De cette chorale, ils ont muté en quartet, un quartet qui a accouché d’un trio, en 2017, une formation qui, visiblement, ne changera plus, et c’est tant mieux.

Ce projet, la famille de Nougaro le porte. A commencer par Hélène, qui ne tarit pas d’éloges sur les trois interprètes. Et comme elle a raison. Pendant une heure et demie, le Calepin a été sous le charme.

Huguette et Richard Rock ont encore fait là un excellent choix. La sauce a pris très vite entre le trio et son public et, retrouver Nougaro, sous ces couleurs-là, c’était un pur moment de vrai bonheur.

Un trio à revoir, bien sûr. Autant pour sa gentillesse que pour sa qualité artistique. Alors, si la route de François, Fabrice et Olivier passe pas très loin de chez vous, n’hésitez pas à la faire s’arrêter. Il n’y aura pas de regrets.

Ils ont de plus, chacun, leur univers propre. Et riche. Un univers qu’ils étendent parfois à celui des enfants, via des spectacles qu’ils jouent spécialement pour eux.

Hommage, ouverture vers les jeunes générations…. hier soir, Claude Nougaro a passé une excellente soirée. Au Calepin.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X