Week end de sortie du second album “Se souvenir des belles choses” du désormais quartet La&Ca qui entame son concert par le titre éponyme.

Distribution un peu modifiée pour cette première soirée au Bémol 5 car Zaza Desiderio est en tournée et est remplacé par Wendlavim Zabsonré à la batterie. Sinon Audrey Podrini est toujours derrière son violoncelle, Vincent Périer à la clarinette et Camille Thouvenot aux claviers dont un vieux Moog qu’il affectionne.

Chaque titre évoque des souvenirs au compositeur du morceau.

Anitcha nous revient d’Inde.

Popeyonne et Peillaro sont les surnoms des parents du pianiste. Camille nous gratifie d’une longue explication du contexte.

On ferme les yeux et on se laisse emporter par ces mélodies propices à l’évasion.

L’écharpe bleue, une composition de Vincent.

Le premier set s’achève sur le bien nommé Couleur d’automne.

Ma place aveugle au bout du bar ayant été attribuée à des “vrais clients” je préfère m’éclipser et finir d’écouter le CD à la maison.

Ont collaboré à cette chronique :

X
X