Une des caractéristiques du festival Jazz à Fareins est d’accueillir les festivaliers en musique. En gros, chaque année c’est Olivier Truchot, le parrain du festival qui s’y colle en réunissant une bande de copains et monte un quartet ou un quintet qui joue dans le hall d’accueil de la salle des fêtes de Fareins.

Les conditions sont plutôt horribles, le public n’est pas attentif dans sa majorité, ça bruisse, ça résonne mais la musique y est toujours de belle qualité.

Cette année une mini scène a été aménagée (enfin) pour recevoir un orchestre « haut de gamme » puisqu’Olivier a réuni le « We five » avec le trompettiste  Jim Rotondi , Michael Cheret au sax ténor, Brice Berrerd à la contrebasse et Andrea Michelutti à la batterie.

Un équipe de luxe pour assurer les intermèdes musicaux et notamment l’entracte entre les deux sets. Les soufflants sont en forme. Olivier est tout heureux de piloter ces pur-sang. Jim Rotondi nous épate toujours autant.

Heureusement, on retrouvera le quintet sur la grande scène dimanche après-midi.

Ont collaboré à cette chronique :

X