(38) Isère

08/02/2019 – Erik Truffaz et Vincent Segal – La Faïencerie à La Tronche

La Faïencerie à La Tronche affiche complet. Les deux  musiciens, Vincent Segal (violoncelle) et Erik Truffaz (trompette) s’installent sur une scène sobre aux lumières bleutées.

Au commencement, Erik Truffaz seul souffle délicatement, vite rejoint par Vincent Segal jouant d’abord ses cordes à la main, avant de poursuivre à l’archet sur son violoncelle tenu entre les genoux avec élégance. Ils nous font entrer dans leur univers et dès les premières notes captent l’attention du public. Nous allons partager ce soir un moment  musical d’exception.

Le second morceau est un grand classique, Summertime. Pour ma part, je ressens le son de Truffaz et Segal  comme une poésie déambulatoire, sur une route de lointain paysage d’été. L’alchimie entre ces deux-là est puissante avec des sonorités riches, variées, délivrées avec aisance.

Le concert se passera de set-list. La soirée sera faite de morceaux improvisés et de quelques titres issus de leur répertoire. Le petit clavier d’Erik nappe des sons. Le fameux son Truffaz sur lequel les cordes du violoncelle viennent  dessiner des atmosphères. Pour un set, ce sera une évocation de litanie, non tonale et donc perçue comme arabisante, issue d’un cadre anthropologique, cosmique, comme une transe. Ils improvisent alors une sorte de gospel blues.

Les deux virtuoses prendront un temps de partage avec le public et nous feront le plaisir de trois rappels.

Tant leurs parcours sont exceptionnels, par ces quelques mots j’ai peine à vous dire le bonheur et la chance d’avoir pu en être. L’atmosphère fut authentique et très inspirée ce soir à La Faïencerie, enveloppée dans la délicatesse d’un jazz intense et  multiple.

Ont collaboré à cette chronique :

X