(69) RhôneHot Club

08/03/2019 – Soirée hommage à Michel Samoïlikoff au Hot Club de Lyon

Le petit mundillo du jazz lyonnais et d’ailleurs se trouvait ce soir au hot club pour rendre un hommage consistant au pianiste et compositeur Michel Samoïlikoff qui nous a quittés prématurément l’année passée.
Une soirée roborative dans l’excellent sens du terme puisque pas moins de trois formations sont au menu sans compter les invités, les surprises et la jam.

La soirée débute par quelques brefs discours (de ses enfants et de Gérard Vidon) qui laissent place à l’un de ses trios : le « Moebieus » avec Rodolphe Guillard au sax, Manu Scarpa à la batterie et Fred Escoffier au piano. Une musique que Rodolphe n’avait pas joué depuis vingt ans à son grand étonnement. Ça n’a pas pris une ride.

Très vite ce trio est remplacé par un autre avec Alain Polloni à la contrebasse ; Ludovic Yapoudjian au piano et Sébastien Mourant à la batterie. Une autre facette des jazz pratiqués par Michel Samoïlikoff.

Sébastien Mourant en ordonnateur de la soirée prend aussi sa part de musique.

Après la pause, Isabelle s’empare du piano et propose un quizz musical avant de nous embarquer dans un solo romantique et puis plusieurs élèves de Michel se succèdent pour interpréter un morceau à sa mémoire. 

La partie « officielle » de la soirée s’achève avec Albane sa fille à la voix, entourée d’Alexis Requet au sax , d’Alain Polloni et Ludovic Yapoudjian.

De très nombreux musiciens sur scène, encore plus nombreux dans la salle et au bar (vu que la salle était blindée) pour évoquer le souvenir de ce grand pianiste discret.

Bien sûr la jam fut mémorable.

Ont collaboré à cette chronique :

X