(38) IsèreLa Source

08/03/2019 – Sandra NKaké à La Source

Sur scène, Sandra Nkaké nous entraîne dans sa vision du monde et surtout nous propose de rester nous-même, sans rien renier de notre histoire.

Immédiatement sur The Dawn, extrait  de son dernier album Tangerine Moon Wishes, le ton est donné. Sur le souffle de la flûte, les palpitations de la batterie, Sandra chuchote chaleureusement: «  J’ai ouvert mon cœur et mon monde, J’y ai vu de la douceur et des ombres , Je les ai fait se rencontrer, s’apprivoiser… ».

Tantôt, sa voix grave, murmurée ou percutante nous  entraîne vers les cieux, nous fait rêver comme un oiseau. Sur Fly elle virevolte, tantôt son énergie éclate et communique sa détermination. Sur Change, avec de grands sourires, de la danse, du chant, avec effervescence, elle clame « Nous sommes des troubadours, … ne vous laissez pas mettre dans des cases… » Le public l’acclame !

Sur le plateau, il y a une seconde voix qui partage avec elle ses émotions, celle de Jî Drû et sa flûte traversière. Elle introduit la plupart des morceaux et nous charme aussi lors de somptueux soli. Fine, légère, palpitante, caressante, et bien présente lors de cette Last Journey, c‘est un cœur vivant qui bat pour cette Lune Rousse dans ce théâtre de verdure… Envoûtant !

Le rappel sera très énergique pour ce public conquis « On ne lâche rien ! » Le poing fermé sur un bras tendu Sandra s’écrie « I don’t know who I am, but I’m walking ! » Le message est passé !

Soyons nous, soyons fous !

Thibaut Brandalise : batterie ; Jî Drû : flûte traversière, voix, composition ; Sandra Nkaké : chant, composition ; Tatiana Paris : guitare, voix ; Kenny Ruby : basse, voix

 

Chantal Hardy

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X