(26) DrômeCrest Jazz Vocal

14/03/2019 – Murmures à La Tartine pour le Crest Jazz Vocal

Le Crest Jazz organise son dernier club de l’année à la Tartine et, pour terminer cette saison, fait appel à un quartet de jeunes musiciens qui se rencontrent dans les milieux du jazz à Bruxelles : “Murmures”.

La salle haute de la Tartine se remplit, des visages nouveaux, des habitués fidèles et le concert annoncé par Alain Bellon commence, surprend, enchante ou désempare.

La musique est mélancolique et douce, les airs calmes, rythmés, harmonieux, parfois un brin dissonants.

Le concert est fait de compositions Melancholia, Winter, Créatures,de l’arrangement du quatuor de Ravel mouvement 1, de l’adaptation de Duke Ellington’s sound of love de Charles Mingus de Tom Bourgeois et de la composition de Loïs Le Van The old father and the polaroid.

A l’accordéon Thibault Dille sensible, léger, inventif donne du volume et de l’ampleur aux mélodies murmurées, susurrées par Loïs Le Van à peine audible qui vocalise « comme le souffle chaud de quelqu’un de familier qui vous parle dans le creux de l’oreille ». La guitare de Florent Jeunieaux accompagne et vagabonde dans des improvisations riches, tandis que le leader Tom Bourgeois passe des saxophones à la clarinette basse avec aisance et virtuosité, donne vie à “une œuvre originale, contemporaine et à la croisée des genres”.

A la fin du concert, le public rencontre les musiciens autour d’un verre de Clairette.

Jeudi 18 mars à l’Eden de Crest soirée gratuite de présentation du festival 2019

Ont collaboré à cette chronique :

X
X