(69) Rhône

16/03/2019 – Gospel Experience aux Grands Concerts

Retour (trop rare) à la Chapelle de la Trinité, magnifique écrin baroque où Les Grands Concerts invitent le nouveau projet de Pascal Horecka « Gospel Experience ».

Il y est question de gospel bien sûr, mais avant d’y parvenir on arpentera la chronologie de cette musique en commençant par quelques chants traditionnels puis des worksongs ou negro-spirtuals.

Pour la musique, Pascal Horecka s’est entouré à jardin d’une section rythmique (piano, orgue et percussions) et à cour d’un quatuor à cordes.
Au centre de la scène, le chœur où l’on retrouve quelques chanteuses et chanteurs avec lesquels il a l’habitude de travailler : Tatiana Jubert, Prisca Vua, Tendry Rajaonson, Jean-Daniel Ajinca mais aussi quelques guest stars.

Ce soir pas de gros « tubes » du genre, à l’exception de Go down moses. Cela nous permet d’apprécier en toute indépendance toute la qualité  vocale de l’ensemble où les premiers morceaux sont en tutti. L’émotion est d’emblée présente. La ferveur est palpable. Cette musique a du sens et le chœur nous le fait partager.

Vers le milieu du concert se présente la première soliste Judith Flessel qui nous embarquera sur un Precious Lord interprété avec une grande conviction. Elle sera suivi un peu plus tard par Maud Myra absolument sublime sur I love the Lord.

Jusque là le public très fourni et enthousiaste de la Chapelle était resté bien sagement sur ses chaises, mais avec l’arrivée de Tatiana Jubert ça change tout : elle réussi à faire se lever la salle sur We Aknowledge You. En fait le public ne demandait que ça. Pascal Horecka sait y faire pour gagner la participation du public, le faire chanter, le faire claquer dans les doigts.

En dépit de quelques incidents de sonorisation le concert était remarquable de bout en bout et les deux heures sont passées très vite.

 

Marie-Laure Berchel, Kanto Calange, Judith Flessel, Tatiana Jubert: sopranes
Maud Myra, Lizah Hyppolyte, Prisca Vua: altos
Tendry Rajaonson, Dany Calange, Gabriel Hyppolyte: ténors
Pascal Horecka, Jean-Daniel Ajinca: baryton/basse ;
Eddy Benoît: piano ; Jessy Raharison: orgue Hammond ; Jonathan Vaubien: percussions
Martial Boudrant, Marine Faup-Pelot: violons ; Mathilde Bernard: alto ; Raphael Ginzburg: violoncelle
Pascal Horecka: direction

Ont collaboré à cette chronique :

X