(69) Rhône

11/05/2019 – Octotrip à la Salle Molière

Nous avions pu découvrir ce projet initié par Robinson Khoury lors du passage de son examen de fin d’études au CNSM (Master 2) en  2016, il lui avait valu une note exceptionnelle et des félicitations unanimes et rares.

Comme cela arrive parfois le projet perdure et aujourd’hui c’est la présentation de leur premier CD éponyme « Octotrip ».

Le concept a évolué tant dans le répertoire que dans la présentation.

Un projet pas banal puisqu’il présente six trombones, un euphonium et un tuba … et rien d’autre.

Et cela se suffit à lui-même. 

Tout est affaire de composition et d’arrangement.

Pour ce faire ils ont fait appel à quelques personnalités du monde du jazz qui leur ont proposé des créations originales : Patrice Carratini avec la Ballade pour huit vents qui se décompose en trois mouvements indépendants (Heptatrip ; Simplement ; HexadanseAndy Elmer et son Passage et souffle pour huîtres, « le gros morceau du CD »  ; ainsi que des compositions de Bastien Ballaz : End of Eternity (part 1 & 2)., on retiendra son facétieux  Marguerite et Micheline en hommage à la copine de Fernandel.

Bastien Ballaz viendra épauler l’octet sur trois morceaux.

Ce projet qui pourrait sembler rude sur le papier est très vivant et bourré d’astuces sympathiques. A revoir.

 

Jules Boititin, François Chapuis,Robinson Khoury, Alexis Lahens, Charlie Maussion, Nicolas Vasquez: trombones ;  Victor Auffray: euphonium ; Lucas Dessaint: tuba

Ont collaboré à cette chronique :

X