(69) RhôneLes Nuits de Fourvière

23/06/2019 – Rencontre avec Laurent Bizot du label Nø Førmat! aux Nuits de Fourvière

Cette soirée des Nuits de Fourvière est dédiée au label Nø Førmat! qui fête ses quinze ans.

Laurent Bizot  son créateur est interviewé par Richard Robert (Conseiller artistique musique, responsable production aux Nuits de Fourvière) en avant concert du premier « Salon de musique » qui va suivre à l’Odéon.

2004 création du label par Laurent Bizot un ex de Universal Jazz.

Une démarche complètement décalée pour l’époque où l’industrie du disque se destinait à un naufrage. Laurent Bizot nous confie même qu’il avait penser appeler son label « Les invendables » !

Bilan : un peu plus de quarante albums à ce jour sans ligne artistique prédéfinie si ce n’est celle de la rencontre.

Par exemple les duos Balaké Sissoko et Vincent Segal ou encore « Que vola » du tromboniste Fidel Fourneiron qui pendant cinq ans et de nombreux séjours sur place s’est plongé dans les musiques cubaines avant de concrétiser son projet.

Laurent Bizot s’appuie sur la richesse du brassage culturel de Paris, où les musiciens africains viennent s’établir et monter des projets avec des musiciens français comme cela se fait nulle par ailleurs.

Le concept Nø Førmat! fonctionne car il propose une démarche que les grands labels ne savent pas faire. Ici il s’agit d’un véritable artisanat du disque où la recherche du résultat n’est pas le premier critère.

Et cela génère des succès inattendus comme par exemple le premier piano solo de Chilly Gonzales qui s’est vendu à plus de cent mille exemplaires.

Laurent Bizot rappelle l’analogie de sa démarche avec celle des AMAP (dont il s’est inspiré) pour contourner les circuits de distribution classiques, ce qui l’a amené à développer les « Pass » bien avant la vulgarisation des financements participatifs (« crowdfunding » en bon français).

Quand on détaille le catalogue de Nø Førmat! on ne peut que constater qu’il est rempli de perles.

Ont collaboré à cette chronique :

X