(38) IsèreJazz à Vienne

04/07/2019 – Kokoroko à Jazz à Vienne

Un p’tit 31° sur les gradins, après l’épisode de canicule c’est presque frais ?!
La soirée est annoncée calienté d’ailleurs, une musique bonne pour les oreilles et pour faire bouger son  corps  nous dit on, alors ça devrait chalouper avec un plateau estampillé  » New génération ».

Venu de Londres le groupe Kokoroko  ouvre le bal.
A l’entame du concert une petite demoiselle saxophone en main entame un solo décoiffant  sur un rythme reggae-jazz entêtant. C’est Cassie Kinoshi qui donne le ton, merci madame!
Le leader du groupe en la présence de Sheila Maurice-Grey  à la trompette la rejoint bientôt, et quand la troisième acolyte au trombone s’en mêle ça nous donne quelques échanges de haute volée.

C’est un groupe tout à fait atypique, très coloré et féminisé nul besoin de discrimination positive en somme.
Ils sont huit sur scène, ça percute pas mal et ça balance un max mon frère.
Ils sont effectivement de la nouvelle génération, ils ont sorti un premier Album : « Kokoroko » par Kokoroko; (il faut bien commencer par un bout ); mais ont déjà fait sensation avec un titre comme Abusey Jonction : ça chaloupe, ça chaloupe; un solo de guitare puis de trompette et à la fin un chœur de femme entonne une mélodie légère qu’on reprendrait bien avec elles. Yes!    

Un son de trompette halluciné s’envole dans l’amphithéâtre au soleil couchant : onépamal!

Une belle découverte en somme invité à Vienne.
Bienvenue en France à Kokoroko et puis Cocorico quoi!!  ( désolé c’était trop tentant)

 

Sheila Maurice-Grey: trompette, bandleader  ; Cassie Kinoshi: saxophone ;  Richie SeivWright: trombone ; Mutale Chashi: basse ; Oscar Jerome: guitare ; Yohan Kebede: claviers ; Onome Ighamre: percussions ; Ayo Salawu: batterie

Ont collaboré à cette chronique :

X