(38) IsèreJazz à Vienne

09/07/2019 – Paul Jarret & Jim Black « Ghost Songs » au Théâtre Antique

Talent ADAMI 2018, le guitariste Paul Jarret avait choisi le batteur Jim Black pour réaliser son projet.

Ce musicien, que l’on peut retrouver dans l’avant-garde new-yorkaise, reste ouvert à des projets tous azimuts [*]. Viennent s’ajouter au groupe le claviériste belge Jozef Dumoulin, Fender Rhodes, synthétiseur, périphériques électros, et le saxophoniste parisien Julien Pontvianne. L’ensemble des compositions est de Paul Jarret. Sur phrase répétitive du ténor, le guitariste et le claviériste développent des volutes étirées au maximum où transparaissent pourtant parfois les mélodies. L’ensemble a des allures de juxtaposition et manque encore d’homogénéité, c’est une première, gageons qu’au fil des concerts l’osmose se produise. Le travail de Jim Black est d’autant plus remarquable qu’il arrive à relier les différentes parties et à architecturer l’ensemble. C’est son travail incessant de rassembleur qui donne vie au projet où l’on note des choses intéressantes qui ne demandent qu’à se développer. Jim Black est exactement l’homme de la situation, sa réactivité, son adaptabilité, sa capacité à architecturer l’ensemble et sa musicalité sont d’une redoutable efficacité. Et l’on ne peut que reconnaître la qualité du choix de Paul Jarret qui a voulu travailler avec ce musicien, car il n’est pas certain qu’il ait pu atteindre ses objectifs avec un autre batteur.

[*] On peut même le retrouver accompagnant l’ensemble de musique vocale tarbais de chants occitans traditionnels depuis 2017 pour le projet Tió

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X