Encore une formation transatlantique avec Razalaz qui nous est envoyé par le festival de Rimouski au Québec, partenaire de Jazz à Vienne.
Le quintet débute son set par un morceau de Uzeb, Tribeka, un thème vif et alerte, pour nous mettre en appétit.
Ensuite ce ne seront que des compositions d’Olivier Salazar, le vibraphoniste et clavieriste du groupe. Du groove, une ballade, des rythmes variés, des mélodies subtiles.

On notera particulièrement un surperbe chorus d’Hichem Khalfa à la trompette qui monte vers des sommets de hauteur, également le surprenant batteur Noam Guerrier-Freud excellent dans le petit jeu.

On s’embarquera sur Océan Sucré, titre de l’album éponyme, puis Everybody left, Get it,
On continuera notre voyage dans le bel univers de cette découverte.
Le set s’achève trop vite sur Coup de sax.

Chaque année Rimouski nous envoie de jolis cadeaux comme Jérome Beaulieu Trio, Hichem Khalfa Quartet et cette année c’est Razalaz. Amis du Québec vous êtes les bienvenus.

Hichem Khalfa: trompette ; Julien Fillion: sax alto et ténor ; Olivier Salazar: claviers, vibraphone; Simon Pagé: basse ; Noam Guerrier-Freud: batterie

Ont collaboré à cette chronique :

X