(38) IsèreJazz à Vienne

12/07/2019 -Lionel Martin & Sangoma Everett à Cybèle

Que voilà une jolie proposition.
Les deux compères ont eu le culot de reprendre dans une version très personnelle le disque « Afrique » de Count Basie et Oliver Nelson ce qui a fait l’objet d’un CD (et d’un vynile) sorti cette année.
Et les voici sur scène à Cybèle.
Excentrique comme toujours Lionel Martin, en dépit de la chaleur, se présente dans un costume rouge à doublure parme du plus bel effet et engage un dialogue avec lui-même et son comparse Sangoma Everett aux baguettes.
C’est chaud, ça dégouline de vie et d’intensité.
Lionel est toujours en mouvement pour vivre sa musique ; Sangoma fait plus que l’accompagner, précis, banane vissée sur le visage, il nous montre toute la palette que peut offrir une batterie.
Lionel délaisse (un peu) son ténor pour lancer un sample sur son mini clavier et c’est parti pour de longues minutes d’extases.
Ils nous proposent Crossroad de Sangoma Everett
Hobo flats, Afrique, Kilimandjaro, Gipsy Queen (de Oliver Nelson, l’arrangeur du disque original).

Formidable réunion de deux solistes qui jouent ensemble en parfaite osmose.

 

PS: Comme il faut parler « chiffons » parfois, Lionel nous confie qu’il a eu l’idée de son flamboyant costume rouge en retrouvant la pochette de l’album « Lynn Hope and his tenor sax » de 1955. Il qu’il fait retailler par la femme d’un ami musicien, costumière.

Ont collaboré à cette chronique :

X