(26) DrômeCrest Jazz Vocal

30/07/2019 – Anne-Marie Jean Quartet au Crest Jazz Vocal

Nous voilà donc à nouveau assis sur les chaises métalliques de la place de l’église…

C’est Anne-Marie Jean Quartet qui inaugure le trente-et-unième concours de jazz vocal. Aux côtés de la chanteuse, du beau monde : le pianiste Julien Lallier, le contrebassiste Alexandre Perrot et le batteur Ariel Tessier.

Le piano démarre seul, la voix chante un poème d’Alfred de Musset devenu chanson : La nuit, contrebasse et batterie les rejoignent. C’est contrebasse et voix qui entament Monday Morning Ballad dans laquelle Anne-Marie gère elle-même quelques effets. Puis un délicat Choro nous amène en terre brésilienne. Dans Polyèdre, la batterie précède d’agréables vocalises et un solo de contrebasse. Pour All I Want de Joni Mitchell, Anne-Marie évolue aisément entre grave et aigu. Titre éponyme de leur projet actuel, Children est plus groove avec l’usage du piano électrique et des effets vocaux. Dédiée au Papa de la chanteuse, la plus intimiste Ink, Paper and Pencil est interprétée en duo, Anne-Marie prenant possession du piano en compagnie d’Alexandre.

Avec les traditionnels remerciements, le groupe se lâche sur une tonique The Journey qui parachève un set bien en place où chacun trouve son espace, où l’éclectisme du répertoire permet d’aborder diverses couleurs musicales dans le temps imparti des quarante cinq minutes TTC (Tous Titres Chantés).

Ont collaboré à cette chronique :

X