(26) DrômeCrest Jazz Vocal

31/07/2019 – Festen « Inside Stanley Kubrick » Crest Jazz Vocal

Quatre hommes tout de noir vêtus, quatre barbus, s’installent ce soir sur la scène noire du Crest Jazz Vocal.

Voici le quartet de jazz Festen, dont le nom vient du film au titre éponyme de Thomas Vinterberg, fondé en 2008 par les frères Fleau, Maxime à la batterie et Damien au saxophone et rejoints par Jean Kapsa au piano et Olivier Degabriele à la basse électrique.

Leur formation classique les a emmenés vers le jazz, mais aussi vers le rock dont ils impriment leur musique , d’où cette énergie, cette puissance qui s’en dégagent.

Ce soir ils nous offrent les morceaux de leur dernier CD intitulé Inside Stanley Kubrick, composé pour partie de musiques des films du cinéaste et pour l’autre partie par des compositions inspirées de son œuvre.

A l’univers démesuré de Kubrick, ils proposent un jazz démesuré, servi en cela par les effets de lumières cinématographiques très réussis de Maxime Baron, et une mise en scène élaborée faisant intervenir des voix off. La basse et la batterie libèrent une puissance électrique contre balancée par la rythmique plus classique du piano et du saxophone. Mais ce collectif est un vrai collectif. Complices ils créent une vraie dynamique de groupe, donnant à chacun une place égale dans l’intérêt de leur musique débridée.

A travers cette musique cinématographique, nous faisons un tour d’horizon de l’œuvre de Kubrick, de Fear and Desire, à Full Metal Jacket ; de Barry Lyndon à 2001 Odyssée de l’espace ; en passant par Spartacus ou Orange mécanique , Shinning, Lolita, Eyes Wide Shut. L’ambiance musicale recrée celle des films. Les séquences, les changements de rythme, les cassures, les vibrations nous emportent vers un jazz totalement libéré.

Et pour citer Damien Fleau dans Citizen Jazz « Le jazz, c’est finalement la musique la plus cool de la terre, la plus punk, la plus libre, celle où on peut tout se permettre »

Que dire de plus ? 

Ont collaboré à cette chronique :

X