(01) AinA la folie pas du tout

17/08/2019 – Un Soir de Swing pour « A la folie pas du tout » au Monastère Royal de Brou

Le swing dans la peau

Dans le cadre du festival «  A la Folie … Pas du tout », Marguerite d’Autriche recevait dans ce lieu qui porte sa marque, une formation à la fois connue et nouvelle.

En effet, les Félix, ce sont déjà,  qu’ils soient père, fils, oncle, etc.. une légende vivante, particulièrement appréciée dans leur fief, Bourg en Bresse.

Autour du père, Youri, et du fils, Juanito (guitares), la formation s’enrichissait d’un contrebassiste et un violoniste . Ils  apportaient leur talent, leur « son » et ils nous ont bien prouvé qu’ils n’étaient pas venus pour rien.

Au « menu », sous le vocable « Un soir de Swing », un hommage à Django (Reinhardt), cela s’imposait, mais aussi une « bonne pioche » dans la chanson française, revisitée joliment, et enfin, des compositions  qui ont été bien appréciées.

Ces quatre musiciens nous ont proposé un swing nourri de divers accents, et nous ont prouvé  qu’ils savaient titiller nos émotions, dans le meilleur sens du terme. Ainsi, quand ils mettent de la douceur dans leur swing, c’est extra, tout comme dans ils font chauffer au rouge leurs instruments. Exemple :  l’interprétation des Feuilles Mortes, sensible, juste, avec ce qu’il faut de mélancolie … et de swing. Une pépite !

Une belle énergie, de la nuance, du rythme, cela a suscité l’enthousiasme d’un public nombreux (le jardin du cloître était comble). C’est donc sur une ovation debout que c’est terminé ce « Soir de Swing » et bien sur, un rappel. Une interprétation des Yeux Noirs  a conclu le concert : il aurait été bien dommage de la rater !

 

Un cadre magnifique, la douceur de l’air, une pointe d’humour et du talent à revendre, tout cela a donné une soirée fort sympathique et vivante. Un CD permettra aux amateurs de poursuivre l’aventure…

 

Les musiciens :
Youri et Juanito Félix : guitares,
Julien Pennec: contrebasse,
Jean Lardanchet: violon.

Ont collaboré à cette chronique :

X