(69) RhôneJazz Club Saint Georges

23/11/2019 – « Dis lui NON » au Jazz Club Saint Georges

Swing, chanson et humour

 

« Dis-lui Non » est au programme ce soir. Heureusement le public répond « Oui » ! 19h45, la salle est pleine à craquer.

Le patron des lieux (*), Roger Boghossian, un peu inquiet quand même, ne cache pas son plaisir et son impatience d’accueillir ce soir un groupe un peu décalé de la programmation habituelle du club, il nous distillera quelques confidences bienvenues sur les membres du groupe pendant le concert. Pour l’essentiel chantés en français, ce ne sont pas moins de dix-sept titres qui seront donnés sur la soirée en deux sets.

Les noms de scène des membres du groupe sont annoncés ( déjà en soi tout un poème ) : Lola Citroën à la voix et percussions, Tony Bollop  au chant à l’harmonica et au sax soprano, tous deux sont aussi par ailleurs comédien(ne) et d’anciens compagnons de route de Philippe Berthe du groupe vocal « Adieu Berthe » ( également fondateur du groupe vocal TSF ), Patty Quiniou à la guitare et à la voix et Victor Chapot à la contrebasse ( il est aussi la solide base rythmique d’un Trio et d’un Quartet Jazz lyonnais ). Le groupe a invité pour le deuxième set l’ami Laurent Brun, fin guitariste mais aussi poète et chroniqueur musical à ses heures. Roger rejoindra le groupe à la batterie sur les trois derniers morceaux. Que du beau monde !

Précision, justesse des voix, clarté musicale et rythmique de l’ensemble, des textes relevés et une belle diction, une présence sur scène convaincante, le talent et l’expérience font mouche. Les applaudissements du public qui claquent dès le premier morceau le confirment sans ambiguïté.

C’est la première incursion du groupe dans un club de jazz et quelques aménagements préalables du répertoire ont été opérés. Le groupe a composé la musique de quatre titres et assuré les arrangements de tout l’ensemble. Pour les paroles, Nathalie Chocron, une talentueuse amie parolière lyonnaise a été sollicitée, ainsi que Dominique Foufelle chanteuse et parolière ardéchoise spécialisée dans la francisation humoristique ou poétique des standards de jazz. Pour le morceau-titre Dis-lui Non, c’est Victor, le contrebassiste du groupe, qui s’est mis à la plume sur une musique de Wes Montgomery. Pour les autres musiques ou paroles, ils ont convoqué d’autres amis ( moins intimes à leur grand regret ) : Keith Richards, Nougaro, Errol Garner, Richard Rodgers, Django Reinhardt, Boris Vian et Alain Goraguer, Osvaldo Farrés, Charles Aznavour et Pierre Roche, Paul Personne, Philippe Berthe, Benoît Billot dit « Benoit Blue Boy », . . . et même « grand oncle » Michel Legrand, que du grand monde !

Une acoustique de salle soignée, des textes de belle facture, qu’ils soient poétiques, caustiques ou grivois, des musiciens et interprètes remplis de fougue et de talent, voici le cocktail pétillant qui a embarqué le public tout au long de cette superbe soirée. Le gang a assuré ! Une « Belle affaire à suivre » !

 

(*) Roger Boghossian est en train de faire évoluer le concept de son club qui prend le nom d’ Arts Club St Georges. Le vendredi il présentera : musique actuelle et chanson 19/22h, le samedi : jazz et blues 19h/22h et un dimanche par mois : world music et spectacle 17/20h. Bon vent à cette nouvelle programmation !

Ont collaboré à cette chronique :

X