(38) Isère

30/11/2019 – The Amazing Keystone Big Band & Célia Kaméni au Manège pour le Forum Jazz(s)RA

The Amazing Keystone Big Band au Manège pour le Forum Jazz(s)RA

 

EYM Trio & Varijashree Venugopal ont ouvert la soirée (1), voici à présent The Amazing Keystone Big Band, la grande formation d’origine lyonnaise pour clôturer cette soirée. Leur récent passage au théâtre de Grenoble le 9 octobre dernier a marqué les esprits. Edmond-Henri Supernak s’en est fait l’écho de sa plume sensible dans nos colonnes (2).

Née à Lyon en 2010, cette formation n’arrête pas de multiplier les projets musicaux avec succès. Réussite humaine tout aussi exceptionnelle, les dix-sept musiciens sur scène ce soir sont les compagnons du début. « We Love Ella » est leur dernier projet, le titre dit presque tout, nous entendrons donc ce soir leur ré-appropriation des plus grands succès de la chanteuse Ella Fitzgerald.

Initiés aux subtilités des arrangements pour grandes formations au CNSM de Paris, les quatre fondateurs Bastien Ballaz, Jon Boutellier, Fred Nardin et David Enhco ont fait leur délice de ré-arranger Bernstein, Prokofiev, Saint-Saëns, Django Reinhardt. Pour « We Love Ella », les musiques des grands orchestres qui l’ont accompagnée sont invités à la fête, notamment Chick Webb, Ellington ou Count Basie.

The Amazing Keystone sonne clair, la précision est diabolique, les timbres sont riches et savoureux, la rythmique réjouit l’ensemble, la masse orchestrale souffle le feu ou déroule le velours et l’originalité des arrangements nous fait redécouvrir de belle manière toutes ces pièces exceptionnelles du répertoire.

A plusieurs reprises Célia Kaméni avait été invitée dans certaines prestations du groupe. « We Love Ella » consacre l’attachement du groupe à la talentueuse jeune chanteuse qui arrive sur scène sous les applaudissements du public dans un fluide costume vert tilleul du meilleur goût. Dans une belle fusion avec l’orchestre, elle va nous confirmer tout au long de la soirée que feeling, qualité vocale, phrasé et appropriation de l’espace semblent faire partie de sa nature. Simplicité et présence sur scène exceptionnelle, concentration, gestuelle déliée, exposé tranquille ou rageur des mélodies, retenue ou lâcher-prise distillés avec science, la chanteuse montre une maîtrise surprenante. Les applaudissements sont très chaleureux, pas de doute dans l’esprit du public, l’association de Célia à l’orchestre fonctionne à merveille. Belle promesse d’avenir pour un ensemble qui tourne déjà beaucoup et avec succès depuis plusieurs années.

La grande classe, somptueux ! Une de nos plus belles soirées de l’année ! Swinguez « Manège » la salle viennoise bien nommée !

Nota : La salle du Manège avait été aménagée pour l’occasion dans sa grande configuration, plein volume avec gradins et orchestre. Guilhem Angot, l’ingénieur du son de l’orchestre y a déployé tous ses talents. Un vrai régal, nos oreilles attentives lui en sont reconnaissantes.

 

  • Célia Kameni : voix
  • Vincent Labarre, Thierry Seneau, Félicien Bouchot et David Enhco : trompettes
  • Aloïs Benoît, Loïc Bachevillier, Sylvain Thomas et Bastien Ballaz: trombones
  • Pierre Desassis, Kenny Jeanney, Eric Prost, Jon Boutellier et Ghyslain Regard: saxophones
  • Thibaut François : guitare, Maxime Sanchez : piano ( remplaçant Fred Nardin ), Patrick Maradan : contrebasse, Romain Sarron : batterie

(1) voir ici : https://www.jazz-rhone-alpes.com/191130-eym-trio-varijashree-venugopal-au-forum-jazzsra/ ,

(2) voir ici : https://www.jazz-rhone-alpes.com/191009-the-amazing-keystone-big-band-we-love-ella-au-theatre-de-grenoble-pour-le-grenoble-alpes-metropole-jazz-festival/

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire
X