(69) RhôneHot Club

20/06/2018 – Denis Martins Quintet au Hot Club de Lyon

On s’attendait à retrouver des standards genre bop et autre. Que nenni, ce quintet après les avoir assimilé s’en est affranchi nous offre un set résolument moderne.

Le batteur Denis Martins est à la manœuvre et jubile d’avancer en si bel équipage. Il faut dire qu’ils sont fringants et le mors au dent.

Ils envoient des compositions bien énergiques et parfois perchées. La trompette de Fred Roudet est très présente. A la basse Jean Joly (il a forcément cédé ses baguettes à son leader) assure discrètement mais efficacement. Il faut dire que Sylvain Lorens à la guitare est plutôt exubérant. Enfin le dernier de la bande Phillipe Gilbert s’immisce dans la tas avec quelques chorus bien libérés.

Donc pas de standards mais de la bonne musique qui vivifie bien les oreilles.

Ont collaboré à cette chronique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X